Image

Le Web 2.0 & le secteur immobilier

Le Web 2.0 & le secteur immobilier

Rien de nouveau : toutes les nouvelles technologies ont modifié la façon dont on accède à l’information. Le domaine de l’immobilier a lui aussi du s’accommoder et s’est donc transformé au cours des dernières années, pour devenir un secteur innovant, intégrant tous les nouveaux outils collaboratifs , et facilitant largement la recherche et l’achat de propriétés.

Il est vrai qu’aujourd’hui nous avons accès à l’information à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit et avec énormément d’outils différents.
Les courtiers immobiliers étant constamment sur la route, peuvent vendre plus rapidement et plus simplement. Mais les consommateurs ont maintenant eux-aussi accès à toute l’information et peuvent faire leurs recherches par eux-mêmes. Les maisons de courtage n’ont maintenant plus le choix de développer des versions mobiles de leur site, c’est devenu la norme.
C’est grâce aux outils collaboratifs que l’on accède à des plateformes de partage d’information. Celles si permettent d’effectuer des transactions en un instant, plus simplement et de manière plus limpide, donc plus rassurante pour les consommateurs.

Les applications

Peu importe le pays ou vous êtes, il y a un intérêt grandissant pour toutes les applications et plateformes 2.0 liées à l’immobilier : les consommateurs ont ainsi l’embarras du choix quand il s’agit d’effectuer des recherches de maisons.
Des applications telles que Realtor, Zillow et Trulia proposent des bases de données immenses de propriétés à vendre aux États-Unis. Ces applications ultra complètes permettent de segmenter selon vos critères. Vous pouvez également y trouver plusieurs conseils, des outils de calculs, un répertoire d’agents immobiliers.

On pourrait plutôt conclure que l’alliance du Web 2.0 et du secteur immobilière est synonyme de bonne nouvelle pour les consommateurs, qui font face à plus de clarté, de transparence, pour faire leurs propres choix. Les professionnels du milieu, quant à eux, le prennent plus comme un changement potentiellement néfaste. Il est vrai que depuis la création de ces nouvelles applications, les courteurs ont tendance à perdre le contact avec les clients : la technologie rend presque inutile le besoin des rencontres réelles. Ils ont moins le moyen de convaincre les clients; leur rôle est du coup amoindri.
Toutefois, les professionnels possèdent de nouveaux outils à leur avantage : réseaux sociaux pour partager leurs réseaux de contacts, outils de calculs, bases de données… On ne peut pas nier l’impact des technologies sur le secteur immobilier celles-ci ne risquent que de devenir encore plus omniprésentes.
Le métier de courtier immobilier est-il appelé à disparaître?

Sources: emarketing.fr

Alice Fergon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s